Archives par étiquette : jeux de hasard

Jeux en ligne avec gains: bientôt taxés ?

Jeux d’argent bientôt taxés ?

Jeux en ligne avec gains: bientôt taxés ?L’espoir que la crise économique finisse est dans toutes les têtes des français qui souhaitent sortir la tête de l’eau pour enfin voir des jours meilleurs.
Avec une économie morose et un pouvoir d’achat en berne des ménages français quoi de plus déprimant qu’une future taxe sur les jeux d’argent qui verra peut être apparaître le bout de son nez très prochainement.
C’est en effet dans les médias hier que l’on a appris la nouvelle.
Yann Galut, député du PS du Cher a déposé un projet de loi visant à taxer de 15% les gains aux jeux de hasard à partir de 30 000 euros.
Les petits gains ne seront pas concernés par cette mesure.
Ce projet vise à renflouer les caisses de l’État et à rétablir les comptes public qui ont en bien besoin je vous l’accorde.
C’est une fois de plus les ménages français qui vont mettre la main à la poche en s’acquittant d’une taxe sur les gains provenant des jeux de hasard.
Toutes les catégories y sont concernés: loto, poker, euro millions, PMU, paris sportifs, grattage, kéno, loterie….

Taxe sur les jeux de grattage et de jeux d’argent:

La taxe de solidarité devrait rapporter pas moins de 1 milliard d’euros par an à l’État qui prélève déjà à la source un premier impôt et remet un chèque net au grand gagnant de la loterie Nationale par exemple.
Cette taxe de solidarité si elle est adoptée devrait pénaliser doublement les gros gagnants sur les jeux d’argent et ce au nom de la solidarité.
Mais où va t-on s’exclament les parieurs sur la radio de RMC ce matin.
« Il ne manquait plus que cela, taxer les gagnants qui remportent le gros à la loterie » s’exclame un auditeur.

Les jeux d’argent dans la ligne de mire des politiciens:

Pas plus tard que le 13 novembre 2012, un Antibois à gagner la super cagnotte de l’euro millions qui était l’une des trois plus grandes jamais gagné en France. Avec ce joli magot, il se place à la 221ème fortune de France et ce en ayant juste cocher des numéros sur une grille.
Voilà de quoi jalouser tous les parieurs de l’Europe entière car il est le seul joueur a avoir trouvé la combinaison gagnante et à empocher les 169 millions d’euros.
Si le projet de loi avait été adopté, celui-ci aurait dû payer une taxe de 25 millions d’euros et profiter d’un pactole net après impôt de 144 millions d’euros.
Le fisc veut sa part du gâteau avec une première taxe et une seconde taxe. Pourquoi pas une taxe à vie tant qu’on y est ?
Espérons que les joueurs de poker en ligne, de course hippique, de loto, de kéno, de pmu, de casinos terrestres, de paris sportifs et bien d’autres jeux en ligne vont monter au créneau et signer une pétition sur Facebook pour contrer ce projet de loi.
Affaire à suivre…

A lire sur le même sujet:
Essayez gratuitement les jeux de grattage en ligne

Share This:

Pages: 1 2 3 4 5 6 7